Clarisse Heusquin EELV, une profane à l’assaut de l’Europe 🗓

Le rendez-vous est pris à 10 h 30 au 100, rue La Fayette, au local parisien presque désert des Jeunes Ecologistes. La journée démarre en douceur, les bises pleuvent, les cafés noirs s’enchaînent sur fond de blagues et de discussions écolos. Après dix minutes d’attente, Clarisse Heusquin, la jeune tête de liste des Verts aux européennes dans la région centre-Massif central au look tape à l’œil, veste bleue électrique, arborant un badge smiley jaune fluo, chaussures rouges et noires pointues, débarque tout sourire. Elle m’invite à la terrasse du café du coin.Sur fond de brouhaha urbain, elle commande un thé vert avant de décliner son parcours avec un enthousiasme et une spontanéité bouillonnante. Au premier abord, une trajectoire cohérente sans embûches : après une prépa hypokhâgne, elle quitte Issoire Puy-de-Dôme pour étudier le droit et les sciences politiques à Lyon. En 2009, elle s’envole pour une année Erasmus en Norvège, puis s’oriente vers un master en affaires européennes à Bruxelles.

La suite via : Clarisse Heusquin EELV, une profane à l’assaut de l’Europe.

Actualité Européennes 2014

Remonter