« La désobéissance des faucheurs d’OGM est salutaire pour la démocratie »
Partager

Huit faucheurs volontaires d’OGM, dont José Bové, eurodéputé EELV, et François Dufour, vice-président EELV de la région Basse-Normandie, comparaîtront vendredi 13 janvier devant la Cour d’Appel de Poitiers, pour le fauchage en août 2008 de parcelles d’essais OGM. Le parquet de Poitiers n’a semble-t-il pas apprécié la relaxe obtenue par les militants en première instance et a fait appel de la décision.

Eva Joly déclare : « Je remercie les militants anti-OGM dont la détermination a permis de lancer l’alerte contre ces cultures dangereuses. Les actions de désobéissance civique des Faucheurs Volontaires ont été salutaires pour préserver la démocratie. Je salue l’engagement de ces militants inculpés qui ont porté leur message jusqu’aux tribunaux ».

La saison de culture pour l’été 2012 est menacée par le retour des OGM dans les champs alors que le Conseil d’État, suivant l’avis de la Cour de justice de l’Union européenne, vient d’invalider les arrêtés d’interdiction de mise en culture du MON810 pour un vice de forme. Il est urgent que le gouvernement actuel prenne de nouvelles mesures d’interdiction de cette variété, avant les périodes de semi.

« Afin de préserver le droit à se nourrir sans OGM, je m’engage, si je suis élue à la Présidence de la République, à interdire la culture de toutes formes d’OGM sur notre territoire. Je m’engage aussi à abroger la loi liberticide sur les obtentions végétales votée à la fin de l’année dernière par l’Assemblée nationale, interdisant aux paysans de ressemer leur récolte. La diversité génétique et les semences font partie des biens communs de l’Humanité et doivent être préservées » poursuit la candidate des écologistes.

« J’attends des autres candidats à l’élection présidentielle qu’ils se positionnent aussi sur ces sujets fondamentaux pour les consommateurs et le monde rural. »

http://evajoly2012.fr