[COMMUNIQUE DE PRESSE] Extension de la porcherie de Saint-Symphorien : les élu/es EELV veulent peser sur la décision du préfet
Partager

Logo-Europe-Ecologie-Les-Verts-réduit2[COMMUNIQUE DE PRESSE] Extension de la porcherie de Saint-Symphorien : les élu/es EELV veulent peser sur la décision du préfet

Extension de la porcherie de Saint-Symphorien : les élu/es EELV veulent peser sur la décision du préfet

Les élu/es écologistes régionaux et départementaux appellent à se joindre aux associations mobilisées contre le projet d’extension de la porcherie de Saint-Symphorien lors de la manifestation prévue ce mercredi 2 mars à 14 heures devant la Préfecture de Bordeaux.

Ils dénonceront une fois encore ce projet qui vise à faire passer la porcherie de 7 600 animaux à près de 12 000. En pleine crise de l’élevage, il est désormais manifeste que la course à l’agrandissement est aussi la course aux bas prix et à l’endettement, avec un revenu toujours plus bas pour les paysans.

Cette extension de la porcherie de Saint-Symphorien, modèle dépassé de l’agriculture intensive, pose non seulement la question du bien-être animal, mais fait aussi peser de grandes menaces sur la qualité des eaux environnantes, en particulier sur le ruisseau de La Hure, principal affluent du Ciron ainsi que sur la Leyre et donc sur le Bassin d’Arcachon.

« Avec le doublement des terres agricoles destinées à recevoir les épandages de lisier et de compost, la source de la Hure va se retrouver au beau milieu de ces parcelles, alors qu’elles sont classées en zone vulnérable aux nitrates » explique Vital Baude, conseiller régional EELV, qui sera parmi les manifestants.

Stéphane Saubusse, conseiller départemental en charge des politiques de l’eau ajoute « qu’en pleine crise du monde agricole, cette extension ne répond à aucune logique économique, mais pourrait surtout nuire fortement à la qualité de l’eau potable dans le nord-est girondin ».

Le groupe des élu/es écologistes au Département de la Gironde
Le groupe des élu/es écologistes à la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes

Laure Curvale, conseillère départementale déléguée à la transition et la précarité énergétique ; Anne-Laure Fabre-Nadler, vice-présidente du Département en charge des Mobilités ; Stéphane Saubusse, conseiller départemental en charge des politiques de l’eau et des déchets.
Jean-Louis Pagès, conseiller régional, président du groupe des élu/es écologistes à la Région Aquitaine Limousin Poitou- Charentes ; Françoise Coutant, vice-présidente en charge du climat et de la transition énergétique, porte-parole du groupe des élu/es écologistes à la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes ; Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et du patrimoine ; Stéphane Trifiletti, conseiller régional délégué à l’éducation à l’environnement ; Katia Bourdin, conseillère régionale ; Mumine Ozsoy, conseillère régionale ; Jérôme Orvain, conseiller régional délégué à l’agroécologie et à l’agriculture biologique, membre de la commission permanente ; Lionel Frel, conseiller régional, membre de la commission permanente ; Martine Alcorta, conseillère régionale déléguée à l’innovation sociale et sociétale, membre de la commission permanente Vital Baude, conseiller régional ; Christine Moebs, conseillère régionale ; Laurence Motoman, conseillère régionale ; Maryse Combres, conseillère régionale déléguée à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables ; membre de la commission permanente ; Alice Leiciagueçahar, conseillère régionale ; Jean-François Blanco, conseiller régional ; Nicolas Gamache, conseiller régional, déléguée au patrimoine naturel ; Léonore Moncond’huy, conseillère régionale déléguée à la vie associative et service civique ; Thierry Perreau, conseiller régional.