Communiqué de Presse 26 mai : DUP pour le GPSO : le déni de réalité
Partager

Logo-Europe-Ecologie-Les-Verts-réduit2DUP pour le GPSO : le déni de réalité

Communiqué de presse du groupe écologiste et citoyen EELV

à la Région Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes

26 mai 2016

La section des travaux du Conseil d’Etat, consultée par le Gouvernement, vient de donner un avis favorable à la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) du GPSO, Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest qui doit prolonger la ligne Grande Vitesse de Bordeaux vers l’Espagne et de Bordeaux vers Toulouse.

Cette DUP, qui sera signée probablement avant le 8 juin, est un déni de réalité.

En effet, malgré l’avis défavorable de la commission d’enquête publique sur ce projet, malgré les critiques très sévères de la Cour des comptes sur les projets LGV, malgré les études alternatives démontrant l’inutilité de LGV si le réseau ferré existant était modernisé et rénové, malgré l’opposition des associations et citoyens toujours plus nombreux, malgré les expropriations aberrantes, malgré les énormes impacts environnementaux irréversibles, malgré les caisses vides de l’Etat ne permettant pas le financement de ces LGV, le gouvernement persiste à entretenir l’illusion que ce projet est finançable et réalisable sur le moyen terme.

Le gouvernement n’est pas crédible de constamment marteler qu’il faut réduire drastiquement la dette tout en faisant en sorte de l’aggraver en voulant financer des projets inutiles, destructeurs et ruineux pour les finances publiques. Les élus locaux et acteurs économiques qui ont exprimé leur satisfaction n’en seront que plus déçus lorsque la réalité s’imposera…

Le groupe écologiste et citoyen EELV renouvelle son soutien plein et entier aux opposants à ce projet et ne doute pas que les recours juridiques que ceux-ci déposeront pour son annulation, ont de très fortes chances de succès compte tenu de la pertinence et la qualité de leur argumentaire.

Notre groupe sera très vigilant quant au respect de l’accord de mandature qu’il a signé avec le Président Alain Rousset, pour qu’aucun nouveau financement ne soit accordé par la région ALPC pour ce projet GPSO. Les investissements de la Région doivent aller aux transports du quotidien, notamment aux TER.

Pour le groupe écologiste et citoyen EELV,

Jean-Louis Pagès, président du groupe

Françoise Coutant, porte-parole