Lettre ouverte au Président du Conseil Départemental de la Corrèze 15-11-2016
Partager

Les membres d’EELV Limousin ont été choqués par les tels propos tenus par le président du Conseil Départemental de la Corrèze. Ce qui explique cette lettre ouverte…

http://www.lepopulaire.fr/limoges/politique/2016/11/11/pour-pascal-coste-en-meeting-a-limoges-ce-vendredi-soir-bruno-le-maire-est-nbsp-pret-a-gouverner-nbsp_12149616.html

Monsieur le Président,

Comment peut-on faire de tels raccourcis,

Les agriculteurs qui vivent depuis des années sur le site, qui élèvent comme nos paysans Limousin des bovins, qui essaient de protéger leur outil de travail, qui protègent leurs zones humides nécessaire à l’équilibre en eau et à la biodiversité, apprécieront ce message d’un agriculteur ancien syndicaliste.

Comment peut-on maltraiter à ce point des personnes qui comme le Président d’un Département souhaitent protéger leur territoire et leurs activités.

Les jeunes zadistes qui leurs viennent en soutien, eux aussi, essayent de préserver l’environnement, donc un bien commun, et innovent sur des activités collectives pour l’avenir du site : la caricature que vous faites n’a aucun lien avec la réalité.

On peut avoir des positions différenciées sur l’avenir de Notre Dame des Landes, Monsieur le Président, mais cela n’oblige en aucune façon à mépriser les opposants qui sont en face de vous.

Vous pourriez vous rendre sur le site, pour rencontrer les opposants et visiter leurs fermes et lieux de vie, avant de tenir de tels propos.

Cette lettre ouverte parviendra en copie au Président de l’ACIPA car nous ne pouvons laisser dire de telles choses sans réagir.

Je profite de ce courrier pour dire notre déception face à une décision de justice qui abandonne l’environnement aux pollueurs et bétonneurs, utilisateurs des financements publics sur ce Grand Projet Inutile en contradiction totale avec les engagements de la COP21.

Votre propos sur Rémy Fraisse, que la décence ne me permet pas de recopier ici est indigne d’un responsable politique, et à lui seul pourrait être la motivation de cette lettre.

Le 15 novembre 2016, pour EELV Limousin,
Secrétaire Régionale du Limousin Murriel Padovani-Lorioux