« Hyperloop : où en est l’implantation d’une piste d’essai à Limoges ? » – RTL Futur
Partager

« Une société canadienne cherche à implanter une piste d’essai du train du futur au nord de Limoges. Un projet qui aiguise les imaginaires dans une région boudée par les lignes à grande vitesse et qui soulève des doutes sur sa faisabilité. »

Un article de RTL Futur à retrouver ici >> http://www.rtl.fr/actu/futur/hyperloop-ou-en-est-l-implantation-d-une-piste-d-essai-a-limoges-7792147172

Extrait :

« L’implantation de l’Hyperloop à Limoges ne fait pas consensus. Des élus Europe Écologie-Les Verts ont dénoncé récemment la faisabilité du projet. Les écologistes s’appuient sur un rapport réalisé par la région des Pouilles en Italie, également sollicitée par Transpod, pour critiquer le coût du projet, rapporte Le Populaire du Centre. Selon eux, celui-ci revient à plus de « 60 millions d’euros au kilomètre » et est constante augmentation. Ils déplorent aussi une entreprise « catastrophique pour l’environnement » en raison des aménagements nécessaires à la réalisation des travaux.

L’opposition à l’Hyperloop trouve aussi un écho chez les anciens détracteurs de la LGV Limoges. Dans une tribune à Médiapart, Marcel Bayle, professeur de droit privé à l’Université de Limoges pointe les risques financiers liés à l’absence de structure juridique permettant d’harmoniser les différents projets de constructions de tubes à travers le monde.

« La concurrence fait rage ; mais c’est une concurrence débridée qui semble peu raisonnable : a-t-on besoin de tant de prototypes alors que l’élaboration d’un seul coûte fort cher ? », s’interroge-t-il. Selon lui, « les investisseurs publics doivent soigneusement prendre la mesure des risques financiers liés à ce désordre dans la promotion d’un projet a priori intéressant » afin que cela « ne devienne pas une pompe à subventions pour un résultat ludique mais d’autant plus aléatoire que la concurrence est forte ».